Les noms de domaine sous bonne protection

Slamming, Cybersquatting, typosquatting, parking… Face à toutes ces formes abusives de nuisances sur la toile, la règlementation évolue tous les jours pour protéger les entreprises qui détiennent des noms de domaines. Zoom.

Depuis le milieu des années 90, la législation en matière de protection des noms de domaine de marquesa sensiblement évolué.

Impossible aujourd’hui de revivre l’épisode « Vizzavi », ce nom de domaine qui avait été cybersquatté et revendu la bagatelle de 24 millions de francs en 2000.

Même si les types de nuisances se sont multipliés (typosquatting, parking, slamming…), il existe désormais trois méthodes identifiées de résolution des conflits : à l’amiable, via la procédure de médiation UDRP et par voie judiciaire. Autant de cartes à abattre pour préserver la notoriété d’une marque -et donc d’une entreprise– sur Internet.

Pour approfondir sur le sujet, consultez Des remparts contre les pirates de la toile sur Dépôt-Nom-Domaine.com.

Dans ce dossier, vous sont expliquées les nouvelles formes de pirateries en matière de nom de domaine ainsi que les moyens de les contrer.

Conseil d’expert:

Pour choisir le nom de domaine qui correspond au mieux à votre entreprise ou à l’une de vos marques, il est fortement recommandé de demander conseil à un bureau d’enregistrement de noms de domaine, tel que www.depot-nom-domaine.com. Ces professionnels du nom de domaine peuvent répondre à toutes les questions que vous vous poser en matière de nom de domaine.

Post author

Journaliste de formation, j'occupe actuellement la fonction de rédacteur au sein du réseau des sites Internet de services aux entreprises du groupe Libbre. Je peux justifier d'une expérience de six ans dans la presse quotidienne angevine au sein de trois quotidiens : la Nouvelle République, Ouest-France puis le journal majoritaire en Maine-et-Loire : le Courrier de l'Ouest (2007-2009).