Les noms de domaine en .pro deviennent accessibles à tous les professionnels

Lancée en 2003, l’extension.pro n’a pas rencontré le succès escompté à cause d’une charte de nommage particulièrement restrictive. Depuis le 21 juillet 2008, tous les professionnels peuvent désormais bénéficier plus facilement du .pro. Explications.

Le fonctionnement du .pro avant le 21 juillet 2008

A l’origine, ce .pro était réservé à tous les professionnels, afin de leur offrir une meilleure visibilité sur Internet. Cependant, RegistryPro, le registre officiel du .pro, a mis en place une charte de nommage très restrictive pour l’extension, ce qui a bloqué son développement.

En effet, le registre avait décidé que cette extension devait profiter au marché américain en premier. De ce fait, pour déposer un nom de domaine en .pro, les professionnels devaient exercer leur activité sur le territoire des Etats-Unis. Depuis 2003, le .pro s’est ouvert aux professionnels de seulement 3 autres pays, le Canada, le Royaume-Uni et l’Allemagne.

De plus, le .pro n’était pas disponible directement, mais sous la forme de 3 extensions de second niveau :

  • le .law.pro pour les métiers touchant au juridique
  • le .med.pro pour les métiers touchant au médical
  • le .cpa.pro pour les comptables

 

2. Les nouvelles règles mises en place

Les nouvelles règles mises en place

Depuis le 21 juillet dernier, voguant sur la vague de la libéralisation des noms de domaine, tous les professionnels peuvent réserver un nom de domaine en .pro, quel que soit le pays dans lequel ils exercent leur activité. Cependant, ils doivent justifier leur statut de professionnel avec un document officiel, provenant d’une chambre des métiers ou du commerce par exemple (extrait Kbis, immatriculation, ordre professionnel etc.).

Planning de l’ouverture du .pro

Du 21 juillet au 31 août, les professionnels peuvent préenregistrer leur nom de domaine en .pro et c’est à partir du 8 septembre seulement que les noms de domaine seront directement enregistrés et immédiatement disponibles pour les utilisateurs.

Post author

Journaliste de formation, j’occupe actuellement la fonction de rédacteur au sein du réseau des sites Internet de services aux entreprises du groupe Libbre.
Je peux justifier d’une expérience de six ans dans la presse quotidienne angevine au sein de trois quotidiens : la Nouvelle République, Ouest-France puis le journal majoritaire en Maine-et-Loire : le Courrier de l’Ouest (2007-2009).

Laisser une réponse