Les domaines du Web Malveillant selon McAfee

La société californienne de technologie de sécurité McAfee publie la troisième édition de sa cartographie du web malveillant. 6% des 27 millions de sites passés au crible de son analyse présentent des risques. Mais selon que l’on considère les Spams, les risques liés au téléchargement ou un risque plus global, les domaines les plus à risques (.com, .cm, .info, etc) ne sont pas les mêmes.

McAfee, spécialisé dans les solutions de sécurité pour les ordinateurs d’entreprises et de particuliers, a publié la nouvelle édition de sa cartographie du web malveillant. Pour la version 2009 de ce rapport, McAfee a analysé plus de 27 millions de sites internet représentant 104 domaines de niveaux supérieurs (c’est-à-dire les principales extensions).
Objectif : mettre en évidence « les domaines les plus sûrs et ceux les plus risqués, en fonction du contenu qu’ils hébergent, des téléchargements malveillants qu’ils proposent ou encore l’envoi de courrier indésirable qu’ils génèrent ».

Environ 6% de tous les domaines testés par McAfee présentaient des risques.

Sur le podium des domaines les plus à risque, on trouve dans l’ordre les sites se terminant par l’extension .cm (Cameroun), l’extension .com et .cn (Chine), avec des taux de risque calculés de respectivement 36,7%, 32,2% et 23,4%.
Le domaine .hk (région de Hong Kong) qui était en tête de ce triste classement l’année dernière, n’est plus cette année qu’à la 34ème place.

Les domaines les moins risqués sont les .gov (accessible aux structures gouvernementales américaines), .jp (extension japonaise) et  .edu (réservé à des contenus en rapport avec l’éducation) dont les taux de risque varient entre 0% et 0,1%.

2. Spams et téléchargements risqués

Le rapport de McAffe sur le web malveillant établi des classements qui distinguent les domaines présentant des pratiques d’e-mail risquées et ceux présentant des pratiques de téléchargement risquées.

En matière de Spams, c’est le domaine .info qui récolte la moins bonne appréciation. Ainsi on peut lire dans le rapport de McAfee : « sur les sites .info testés pour des formulaires d’inscription, 17,2% ont généré des e-mails non-sollicités ». Les domaines .com et .net complètent le podium avec des proportions de pratiquement 4% et 2% de sites générant l’envoie de spams.

Le .ro, l’extension roumaine, se distingue lui comme l’extension la plus susceptible de terminer un site proposant des téléchargements malveillants. « Environ 21% des domaines .ro présentant des téléchargements contenaient des fichiers à risque, tels que des virus, des spyware et des adware » précise McAfee. Avec des taux de respectivement 18,6% et 15,2% de sites présentant des fichiers à risque en téléchargement, les domaines de premier niveau .cn (extension chinoise) et .info arrive second et troisième de ce classement.

 

Post author

Journaliste de formation, j’occupe actuellement la fonction de rédacteur au sein du réseau des sites Internet de services aux entreprises du groupe Libbre.
Je peux justifier d’une expérience de six ans dans la presse quotidienne angevine au sein de trois quotidiens : la Nouvelle République, Ouest-France puis le journal majoritaire en Maine-et-Loire : le Courrier de l’Ouest (2007-2009).

Laisser une réponse